Jardin botanique national de Belgique



Les Rubiacées, famille du caféier

  • Où peut-on les voir dans le Jardin botanique: Dans la serre avec les plantes economiques tropicales "Mabundu", dans autres serres et à l'Herbetum

Posoqueria longiflora

Combien y a-t'il de Rubiacées, où vivent-elles?
La famille du caféier (Rubiaceae) est une des familles les plus vastes parmi les plantes à fleurs. Le caféier est certes le plus connu parmi les quelque 12.500 espèces que compte la famille. La plupart des espèces se rencontrent dans les régions tropicales et subtropicales, mais on rencontre aussi des Rubiacées dans nos régions tempérées et même jusque près des pôles. Les Rubiacées vivent dans tous les biotopes, même dans les déserts. Elles sont nombreuses dans les forêts tropicales, aussi bien dans les forêts tropicales humides que dans les forêts sèches. Elles y vivent surtout dans le sous-bois et peuvent y représenter jusque 50 % des arbustes et petits arbres. Les savanes sont moins riches en Rubiacées et ce sont surtout les formes herbacées qui y sont présentes.

Quel est l'aspect des Rubiacées?
La plupart des Rubiacées des régions chaudes sont ligneuses : ce sont des arbustes ou de petits arbres, mais aussi des lianes, des plantes grimpantes ou des épiphytes, rhéophytes ou géofrutex. Il n' y a que quelques grands arbres et quelques succulentes. Un caractère distinctif important est fourni par la disposition des feuilles. Les Rubiacées ont les feuilles opposées décussées, les feuilles elles-mêmes sont simples et à marge entière. Entre les feuilles il y a des stipules. La corolle de la fleur est soudée et tubuleuse; les étamines sont soudées au tube de la corolle. Les fleurs sont généralement adaptées à la pollinisation par les insectes. L' ovaire est infère ce qui signifie qu' il se situe sous le calice. Le fruit est généralement une drupe ou une baie. Les régions tempérées ne comportent que des Rubiacées herbacées. En Belgique, il y a 19 espèces. Les fleurs sont groupées en cimes ramifiées, elles ont une symétrie radiaire et sont généralement blanches, parfois jaunes, roses ou bleues. Chez toutes ces espèces, les feuilles sont groupées en verticilles de 4 à 12. En réalité, ces Rubiacées herbacées possèdent deux feuilles opposées, tout comme leurs représentants tropicaux. Les autres "feuilles" des verticilles sont en fait les stipules transformées en feuilles. Les chercheurs pensent que les Rubiacées ligneuses sont plus primitives et plus anciennes que les formes herbacées. Il n' y a que les formes herbacées plus évoluées qui, au départ de la région d' origine tropicale de la famille, ont pu conquérir les régions tempérées.

Quelques espèces indigènes
Une des espèces bien connues chez nous est le gaillet gratteron (Galium aparine), une plante envahissante largement répandue avec de petites fleurs blanches groupées en cimes axillaires. Cette espèce se rencontre dans les bois sur des sols riches et frais, dans les haies et les friches. Les petits fruits sont entièrement recouverts de poils crochus, ce qui les fait s' accrocher facilement aux plumes des oiseaux, à la fourrure des animaux ou aux vêtements. Les graines sont ainsi facilement disséminées. Une autre espèce connue et le gaillet jaune (Galium verum). Il croît dans les pelouses sèches, les talus, les dunes, les rocailles. Les fleurs jaune vif groupées en grandes panicules terminales, dégagent une forte odeur de miel. L' aspérule odorante (Asperula odorata) vit dans les bois à humus peu acide et est souvent cultivée pour l' ornement. L' espèce contient beaucoup de coumarine, responsable de l' odeur agréable que dégage la plante lorsqu' elle est séchée, c' est pourquoi on l' utilise pour aromatiser le vin blanc. Cette boisson surtout fabriquée au Luxembourg, est appelée Maitrank (boisson de mai).

Café, quinine et autre produits provenant des Rubiacées
La café est le produit le plus important provenant des Rubiacées. Ce sont surtout les deux espèces africaines Coffea arabica et Coffea canephora qui nous fournissent le café. Les plantations de café se situent maintenant dans presque toutes les régions tropicales et subtropicales, même en dehors de l' Afrique et de Madagascar, les régions d' origine du genre Coffea. La café est d' une point de vue économique, l' une des plantes de grande culture les plus importantes. Ce n' est pas étonnant, puisque neuf Belges sur dix boivent du café et que la consommation de café atteint 7 kg par personne et par an. Et nous ne sommes pas les plus grands consommateurs de café dans le monde. Auparavant, le quinquina (Cinchona) était également important dans l' économie mondiale. On en extrayait la quinine, un remède contre la malaria. De nombreuses autres Rubiacées possèdent également des propriétés médicinales; mais d' ordinaire celles-ci ne sont mises à profit que par certaines tribus ou par les populations indigènes. Une exception nous est fournie par l' ipéca, un vomitif extrait de Cephaelis ipecacuanha et cultivé sur une plus grande échelle. Certains genres de Rubiacées fournissent des colorants, comme les Uncaria et Rubia. La garance (Rubia tinctorum) est une Rubiacée herbacée originaire de l' Asie occidentale et centrale et naturalisée en Europe centrale et méridionale. Depuis plusieurs siècles, on extrait des racines de la garance une substance rouge utilisée pour la teinture de tissus. Les pièces vestimentaires les plus anciennes teintes avec de la garance ont été trouvées en Asie et datent d' environ 300 ans avant J.C. Le colorant était également employé dans l' Egypte ancienne et est cité dans la Bible. Actuellement, la garance n' est plus beaucoup utilisée.

Des Rubiacées dans la maison, le jardin, les serres
Les Rubiacées fournissent bon nombre de plantes ornementales connues. Beaucoup d' espèces sont plantées dans les jardins et les parcs des régions tropicales et subtropicales. En Belgique, certaines plantes d' intérieur sont des Rubiacées. Les jeunes plants de caféier ont de belles feuilles brillantes. Elles apprécient une situation chaude et lumineuse, mais pas le soleil direct et elles demandent une forte humidité relative de l' air. Il est donc peu probable que vous puissiez un jour torréfier votre propre café. La plante d' intérieur la mieux connue est sans doute le Gardenia. Ses grandes fleurs blanches et solitaires sont délicieusement parfumées. Les genres Pentas, Bouvardia et Ixora ont des fleurs colorées groupées en inflorescences voyantes. D' autres genres qui ont fait leur entrée chez nous sont Serissa, dont les minuscules feuilles et fleurs font qu' il convient bien aux bonsai, et Nertera, une plante herbacée à très petites feuilles originaire du Chili et qui se couvre de minuscules baies orange vif. Il en existe des sélections aux baies blanches et jaunes. Ces plantes conviennent bien à la culture en véranda.

Littérature
Heywood, V. Bloeiende planten van de wereld. Elsevier
Robbrecht, E. (1988) Tropical woody Rubiaceae. Opera Botanica Belgica 1: 1-271.
Robbrecht, E. (ed.) (1995) Kawa: Les secrets du café, du caféier à la tasse. Jardin botanique national de Belgique*

* En vente à La Boutique ou à commander via notre site internet



Pour toute information ou réservation, contactez-nous (Tél: 02 / 260 09 70).


Jardin botanique national de Belgique
Domaine de Bouchout
B-1860 Meise