Jardin botanique Meise



Le théier
(Camellia sinensis)

  • Theaceae
  • Origine: Sud de la Chine
  • Où peut-on les voir dans le Jardin botanique: dans la Serre du printemps.

Camellia sinensis

Le théier
Le théier (Camellia sinensis) est un arbuste ou un arbre aux feuilles brillantes, pointues et persistantes. Il peut atteindre 17 m de haut et se plaît dans un climat chaud et humide avec au moins 600 mm de précipitations par an. Dans les climats plus frais, la croissance est plus lente. Les petites fleurs blanches dirigées vers le bas montrent clairement la parenté avec les camélias de nos jardins (Camellia japonica). Le genre compte environ 200 espèces. Leurs fleurs ont toutes une structure similaire. Après la pollinisation et la fécondation, des fruits globuleux se développent. Le théier est en culture depuis très longtemps et sa répartition géographique naturelle est difficile à préciser. Il est probable que l'arbuste se rencontrait uniquement dans les forêts sempervirentes du sud de la Chine et du nord de l'Inde.

Culture et récolte
Le thé est préparé avec les feuilles du théier. Un thé de qualité est obtenu à partir du bourgeon terminal et des deux jeunes feuilles sous-jacentes. Les plantations de thé sont établies entre 1000 et 2000 mètres d'altitude. Dans les régions plus basses, la croissance est si rapide que la récolte peut s'effectuer chaque semaine durant toute l'année. Les arbustes sont taillés horizontalement à une hauteur de 80 cm ce qui facilite la cueillette. La taille a pour effet de provoquer la ramification et d'augmenter le nombre de bourgeons et de jeunes feuilles. Les caractéristiques du thé dépendent de facteurs tels que l'altitude, la composition du sol, le climat, la variété. En cultivant le thé en divers endroits, l'on obtient des crus aux caractéristiques spécifiques, tout comme pour le vin. Les plus grands producteurs sont la Chine, l'Inde et le Japon. Le Kenya produit un thé noir fortement parfumé et dans le Caucase on cultive un thé noir très sucré.

Histoire
Le thé serait la boisson préparée la plus ancienne connue au monde. Le nom provient des dénominations locales chinoises : Ch'a dans le Canton et T'e dans le Tonkin. Ces noms se retrouvent plus ou moins modifiés dans toutes les langues. L'origine du thé se perd dans la nuit des temps mais il y a de nombreuses légendes à son propos. La plus connue est celle de Shen Nung, l'empereur chinois qui régna vers 3000 avant Jésus Christ. Cet empereur mythique a développé la botanique et la médecine. Il préconisa l'emploi d'eau chaude comme boisson. Un jour il donna l'ordre à ses ouvriers de faire bouillir de l'eau. Des feuilles de thé y tombèrent accidentellement. La boisson ainsi obtenue plut énormément et c'est ainsi que la thé est né. La boisson resta typiquement chinoise jusqu'à l'an 800 av. J.C. lorsqu'il fut introduit au Japon; là la boisson fut réservée aux plus hauts dignitaires. La cérémonie du thé s'y est développée en un véritable art. Chez nous, en Occident, le thé a été introduit par les commerçants hollandais vers 1610. Il reste longtemps un produit de luxe réservé aux classes privilégiées. De plus, il était fortement taxé. Ceci a entraîné une vive opposition dans les colonies britanniques en Amérique. C'est ainsi que durant la fameuse ABoston Tea Party@, des coloniaux ont jeté par dessus bord des cargaisons entières de thé. C'était le début de la guerre d'indépendance en Amérique. Vers 1850, les Britanniques ont créé des plantations de thé en Inde, ce qui eut comme conséquence une plus grande popularité du thé et une baisse de son prix.

Plusieurs types de thé
Selon le procédé de fabrication, le thé fraîchement cueilli fournit trois produits de base. Le thé blanc et le thé vert sont obtenus par séchage immédiat des feuilles, ensuite elles sont rapidement réchauffées et enroulées pour obtenir des petites boules grises. Ceci leur permet de conserver leur couleur et leur parfum typiques. Le thé Oolong provient essentiellement des régions côtières du sud de la Chine et de Taïwan. Les feuilles sont mises à faner durant quelques heures, puis elles sont pressées et enroulées mécaniquement. Les feuilles écrasées sont mises à fermenter puis elles sont séchées dans des fours. Elles acquièrent une couleur cuivrée et un parfum rappelant les châtaignes. Enfin, le thé noir est surtout produit en Inde et en Chine. Les feuilles sont mises à faner jusqu'à ce qu'elles deviennent souples. Elles sont ensuite enroulées et écrasées de manière à libérer leurs substances. Après être triées par taille, les feuilles sont mises à fermenter assez longtemps. La durée de ce processus détermine en grande partie la couleur et le goût de produit final. Durant ce processus, d'autres extraits peuvent être ajoutés, comme des fleurs de jasmin ou des écorces d'orange. Après la fermentation suit le séchage. On ajoute parfois aux feuilles séchées du sucre caramélisé pour renforcer la couleur et l'arôme.

A chaque pays sa coutume
Chaque pays a ses coutumes et sa manière de boire le thé. Les Chinois boivent souvent du thé noir aromatisé avec du jasmin, de la rose, des chrysanthèmes, des orchidées, du litchi ou divers fruits. Les Tibétains y ajoutent du beurre rance de yack. Les Marocains parfument le thé vert avec de la menthe, de la verveine, du géranium, du basilic ou de la sauge. On ajoute au thé fort noir de la cannelle, de la cardamome, des graines d'anis ou des noisettes broyées. Le thé le plus exotique est celui du Cachemire, aromatisé à la cardamome verte hachée, la cannelle, des amandes broyées et des pignons. Les Russes ajoutent fréquemment de la confiture et du sucre. Les Européens y ajoutent du lait ou du citron. Bien qu'au départ l'arbuste aux feuilles toujours vertes ne poussait qu'en Chine, le thé est actuellement implanté dans des centaines de pays et dans de nombreuses cultures. Le thé fait partie de la vie quotidienne de millions de gens. Le thé est, après l'eau, la boisson la plus bue sur toute la planète.

Litérature
Hobhouse, H. (1985) Seeds of change, Five plants that transformed mankind.

Pour toute information ou réservation, contactez-nous (Tél: 02 / 260 09 70).


Jardin botanique Meise
Domaine de Bouchout
B-1860 Meise