n° 35, automne 2013
Meise, le Jardin aux 18.000 plantes!
Musa est le nom scientifique du bananier.


  • Notre arum titan connu mondialement

Comme prévu, l’arum titan (Amorphophallus titanum) du Jardin botanique a fleuri cet été. Le dimanche 7 juillet en début d’après-midi, après avoir atteint une taille de 244 cm, la collerette (spathe) qui entoure l’axe central (spadice) s’est ouverte. La croissance de la plante avait été suivie, jour après jour, et durant plusieurs semaines, par plus de 5000 personnes sur Facebook. Plus de 4000 personnes se sont déplacées durant les trois jours de floraison pour assister à cet évènement exceptionnel. Exceptionnel, faut-il le rappeler, car il s’agit de la plus grande fleur (inflorescence) au monde ; exceptionnel aussi par l’odeur de cadavre ou de poisson - tout à fait supportable selon nos visiteurs – qu’elle émet durant cette courte période. Et exceptionnel, enfin, car l’arum a fleuri seulement deux ans après la précédente floraison qui datait de 2011, alors que la floraison ne se produit généralement que tous les 5 à 10 ans. L’événement ayant été couvert par plusieurs agences de presse, notre arum est aussi devenu une star internationale. S’il poursuit sur sa lancée, il n’est pas impossible qu’il nous gratifie en 2015 d’une nouvelle floraison…


  • Rapport annuel 2012
Le rapport des activités 2012 du Jardin botanique national de Belgique vient de sortir de presse. Initié par notre nouveau directeur général ad interim Steven Dessein, cet exercice a tenu ses promesses et même davantage puisque le rapport a été édité, cette année, en français, néerlandais et anglais. Tout au long de ce rapport annuel, vous découvrirez certains des événements qui ont marqué le Jardin botanique en 2012. Ils témoignent des activités du Jardin botanique pour mieux comprendre, documenter et préserver la diversité végétale et fongique. Vous découvrirez également les divers domaines d’activité du personnel du Jardin botanique : de la manière dont les algues unicellulaires sont utilisées pour surveiller la qualité de l’eau dans les rivières belges jusqu’au caractère attractif du site auprès des touristes qui ont l’opportunité d’y apprendre le rôle des plantes dans leur vie quotidienne et d’avoir un aperçu de la diversité botanique mondiale.

Le rapport d’activité peut être consulté et téléchargé sur notre site web.


  • La passion des plantes carnivores

Tout au long de l’année, nos jardiniers s’investissent pour entretenir les collections végétales. Leur passion et leurs connaissances souvent pointues des plantes sont des atouts considérables. L’un d’eux, Christophe Maerten, se passionne pour les plantes carnivores depuis l’âge de 12 ans. Cette passion l’a tout naturellement mené à prendre en charge le développement de nos collections de ce groupe qui le fascine tant au niveau des formes que des pièges mis en œuvre pour capturer les insectes (feuilles gluantes, urnes…). Et lorsque les vacances approchent, sa passion le mène aux quatre coins du monde pour améliorer ses connaissances des espèces, depuis les tourbières de Belgique jusqu’aux forêts tropicales de Bornéo et de Sumatra, en passant par la Scandinavie et l’Islande. Des projets, Christophe n’en manque pas, comme développer une collection de référence de grassettes (Pinguicula) ou une collection d’espèces menacées pour éviter leur extinction, par exemple dans le cadre du projet ‘Arc of Life’. Mais aussi en expérimentant de nouveaux substrats de culture pour éviter d’utiliser de la tourbe dont l’extraction menace les tourbières… dans lesquelles poussent un grand nombre d’espèces de plantes carnivores ! Découvrez également les plantes carnivores dans la « Serre H » du Palais des Plantes


  • Les bénévoles du Jardin botanique en image !

Le travail bénévole au Jardin botanique s'est développé ces cinq dernières années pour atteindre une équipe de plus de 80 personnes qualifiées qui contribuent à presque tous les départements. Un grand nombre collabore chaque semaine avec l'équipe de jardiniers à l'entretien des collections végétales. Ils réalisent aussi d'intéressants travaux comme la plantation de couvre-sol. Mais en coulisse également, les volontaires participent à de nombreux projets. L'un d'entre-eux a ainsi pris 1700 photos d'espèces de haricots sauvages, une collection exceptionnelle qui est à présent consultable sur notre site web. D'autres montent et scannent des milliers de spécimens d'herbier ou accueillent les visiteurs le week-end. Un autre projet qui rencontre un très grand succès concerne l'encadrement de l'exposition permanente "Légendes de la graine” de Sandrine de Borman. Ces assistants super-motivés explorent le monde fascinant des graines en assurant des traductions et en guidant les visiteurs dans l'exposition. Vous aussi, vous avez envie de vous retrousser les manches ? Visionnez la vidéo que nous avons récemment réalisée et qui illustre différentes facettes du travail que des volontaires peuvent réaliser au sein d'un institut scientifique comme le Jardin botanique.

> Lien vers la vidéo.
Plus d'infos sur le volontariat au Jardin botanique

  • Projet Grundtvig

Tout au long de 2012 et jusqu’à juin 2013, notre Jardin a été impliqué dans un programme européen de formation continue avec deux partenaires : le Jardin botanique royal de Madrid et le Jardin botanique de Florence. Le projet s’intitulait « Les Jardins botaniques : de nouveaux outils pour l'éducation environnementale ». A travers ce projet, les trois jardins ont développé une nouvelle visite générale de leur site, mettant en évidence les relations et les rôles tenus par les jardins botaniques européens dans l'histoire jusqu'à aujourd'hui. Les guides et éducateurs étaient au coeur du projet : ils ont pu se rendre dans les jardins des partenaires afin d'élargir leurs connaissances et échanger leurs pratiques avec leurs homologues. Certains de ces guides ont pu élaborer de nouvelles activités suite au projet comme, par exemple, une visite guidée pour malvoyants à Meise. Un livre-outil présente le résultat de tous ces savoirs échangés. De nouveaux supports d'interprétation, 4 cubes informatifs, parsèment également notre Jardin depuis le mois de juin. Enfin, une journée VIP pour enseignants a eu lieu et a rassemblé plus de 80 participants, néerlandophones et francophones.

  • En bref... 

Le Jardin botanique fourmille d’une foule d’autres nouveautés parmi lesquelles citons la réalisation de photos aériennes du domaine par un photographe français (lien), la venue d’un étudiant de la VUB pour étudier les phéromones des tritons (lien)… Et depuis quelques semaines, comme annoncé dans Musa n° 31, vous pouvez à présent visiter virtuellement le domaine grâce à l’application Google Street View (lien) !

Musa est le nom scientifique du bananier.








  • Promenade libre parmi les arbres de nos régions (1er septembre - 15 octobre 2013)  

″Meise sauvage″ : c’est la partie du domaine où vous redécouvrirez en parcours libre tout le charme des arbres et arbustes de chez nous.  Un dépliant gratuit vous guide à travers néfliers, cornouillers sanguins, érables champêtres, ormes des montagnes etc.  En savoir plus

  • Promenade "Couleurs automnales" (16 octobre - 30 novembre 2013)  

En automne, profitez au Jardin botanique du spectacle offert par les superbes coloris des feuillages qui vont du jaune au rouge vineux en passant par toutes les nuances intermédiaires. Un dépliant vous invite à découvrir quelques arbres remarquables le long d'un parcours dans le domaine..  En savoir plus

  • Nocturne au Jardin botanique (3 et 17 octobre)

Dans le cadre des Nocturnes des Musées bruxellois 2013, prenez part à une visite nocturne du Jardin botanique et goutez à l'expérience tout à fait unique d’une balade sous le soleil couchant! En savoir plus.

  • Atelier Herboristerie (5 octobre 2013)

En collaboration avec l'association "Anders Gekruid", le Jardin botanique national propose trois ateliers passionnants sur le pouvoir des plantes de favoriser la cicatrisation et la guérison. La matinée sera consacrée à une visite du jardin médicinal. L'après-midi, vous pourrez réaliser un certain nombre de remèdes maison... En savoir plus.

  • Workshop « graines et pulpe de papier » (12-13 octobre)

Durant deux jours, les participants à cet atelier pourront s’initier à - ou approfondir - cette technique passionnante de la pulpe de papier et ses multiples possibilités, à partir des graines et autres éléments végétaux : insertion, filigrane, superposition, empreinte, herbier artistique de graines, germination de graines... En savoir plus.

  • Atelier Photographie (Samedi 19 octobre 2013)

Suite au grand succès rencontré les années précédentes, le photographe nature Tom Linster nous revient au Jardin botanique pour des ateliers passionnants. Le ‘workshop’ est animé en Néerlandais... En savoir plus.

  • Exposition "La Musa" (jusqu'au 29 septembre 2013)

L'Artiste Bob Matthysen étudie depuis plus de 25 ans l'histoire et les techniques de la fabrication du papier. Il combine les techniques anciennes et modernes et les applique dans son travail artistique où le papier n'est pas le support mais le substrat même de son art. Ainsi, il crée des oeuvres en 2D et 3D d'une beauté exceptionnelle ! En savoir plus

  • Exposition d'aquarelles « Highgrove Florilegium » (jusqu'au 29 septembre 2013)

SAR le Prince Charles, héritier du trône britannique, a invité pendant 5 ans les meilleurs illustrateurs botaniques du monde à réaliser un florilège d'aquarelles dans le jardin du Domaine d'Highgrove (Gloucestershire). Venez admirer les superbes reproductions de cette collection unique... En savoir plus.

  • Exposition de photos "Colours and Shapes" (jusqu'au 20 octobre 2013)

Maarten Strack Van Schijndel sait mieux que quiconque rendre les splendeurs végétales de notre Jardin botanique. Pendant ses séjours en tant que bénévole au Jardin botanique, il a capturé les innombrables couleurs et formes de vie qu’offrent les plantes au fil des saisons. Venez découvrir ses plus belles photos reproduites sur des toiles géantes... En savoir plus.

  • Exposition d'Ikebana (26 et 27 octobre 2013)

Une exposition d'Ikebana avec les magnifiques compositions végétales sous la direction d'Atsuko Bersma. Issus des rituels bouddhistes, cet art floral présente des montages où l'accent est mis sur l'asymétrie, la vacuité et la forme naturelle des matériaux utilisés. Exposition gratuite avec le ticket d’entrée. En savoir plus.

  • Exposition « Légendes de la Graine » (jusqu'au 24 novembre 2013)

Après nous avoir conquis en 2011 avec son exposition « Détours végétaux » qui a connu un franc succès, Sandrine de Borman poursuit son exploration du monde végétal et nous propose une toute nouvelle exposition « Légendes de la graine » où elle explore la graine sous toutes ses coutures.... En savoir plus.

Musa est le nom scientifique du bananier.




  • De belles grappes de sorbes !

Qui ne connaît le sorbier, cet arbuste qui porte à cette époque de l'année de grosses grappes de fruits de couleur rouge orangé ? Le sorbier des oiseleurs (Sorbus aucuparia) se rencontre communément dans notre pays, et sa distribution s'étend de l'Espagne au Grand Nord et l'Ouest de la Sibérie. La propagation des graines est une formule gagnante qui a fait ses preuves : de nombreux oiseaux se nourrissent des fruits - appelés sorbes - et assurent ainsi la dissémination des graines sur de longues distances. A côté du sorbier des oiseleurs, seule espèce du genre Sorbus à pousser chez nous, le groupe présente entre 100 et 200 espèces différentes. Le nombre précis d'espèces est difficile à préciser étant donné les nombreux croisements observés. Les sorbiers poussent essentiellement dans l'hémisphère nord et tous ne présentent pas des baies oranges. Certains ont des fruits jaunes et même de couleur blanc neige. Notre Jardin botanique possède 40 espèces et cultivars dans ses collections. Vous pourrez en découvrir une intéressante diversité au croisement entre le chemin périphérique et l'arrière du bâtiment de l'herbier.

Musa est le nom scientifique du bananier.

  • Nouveau : la Boutique online du Jardin botanique !

A partir d’aujourd’hui, vous pouvez découvrir notre nouvelle Boutique online ! En quelques clics de souris, vous pourrez déambuler dans ses galeries virtuelles et acheter nos ouvrages scientifiques comme la “Flore de Belgique”, des livres de jardinage ou de cuisine mais aussi des posters sur les orchidées ou les plantes vénéneuses de nos régions.

Cliquez ici pour explorer notre Boutique.

  • Les Jardins botaniques, espaces de connaissance

Les Jardins botaniques sont depuis des siècles des lieux de rencontre entre l’homme et la nature. Ils sont des sources d’inspiration pour les sciences et l’art, des espaces de connaissance scientifique et de collections exceptionnelles…. Le livre « Der Garten als Wissensraum » – en allemand – présente 33 jardins botaniques européens remarquables, tant pour leur importance historique que pour leur travail actuel pour la préservation de la biodiversité et des espèces menacées… Et parmi ces grands Jardins figure le Jardin botanique national de Belgique !
Prix : 25 €

Pour commander, cliquez ici.

Musa est le nom scientifique du bananier.

Editeur
Jardin botanique national de Belgique

Musa est réalisé par le Service Educatif avec la collaboration de la cellule informatique.

Rédacteur en chef
Dr Gert Ausloos
Photos
Jardin botanique national de Belgique, Sandrine de Borman, Highgrove Florilegium, Roel Jacobs, Tom Linster, Arnaud Poirier.

Si vous voulez également recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot subscribe dans votre mail. N'indiquez aucun sujet et évitez d'y ajouter votre signature. Merci.

Si vous ne voulez plus recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot unsubscribe dans votre mail.

Toutes les informations pratiques, notamment concernant les heures d’ouverture et les tarifs ici.

Jardin botanique national de Belgique
Domaine de Bouchout
Nieuwelaan 38
1860 MEISE

02 260 09 70
info@br.fgov.be