n° 40, hiver 2014
Meise, le Jardin aux 18.000 plantes!
Musa est le nom scientifique du bananier.


  • De l'arbre à la table design

Un vieux frêne qui menaçait de tomber au Jardin botanique a été coupé et a reçu une toute nouvelle vie. Le concepteur de meubles Bram Boo utilise du bois noble de haute qualité pour la collection de meubles 'Mate' qu'il a présentée en octobre dernier à la Biennale INTERIEUR de Courtrai.

Une des œuvres créées par Boo est une table combinée à une figure géométrique dressée qui forme ainsi une sorte d'écran. La première collection a été entièrement créée avec le bois du frêne du Jardin botanique. Les pièces suivantes seront créées avec du bois d'un vieux chêne de son jardin. Bram Boo aime travailler dans le respect de la nature. En 2010 il a été nommé créateur de l'année, entre autres à la Biennale Intérieur de Courtrai, par le Design Museum Gent et les rédacteurs en chef de Knack Weekend et du Vif Weekend.



  • Le Château de Bouchout en mode sensoriel

Depuis peu, les personnes malvoyantes peuvent imaginer à quoi ressemble le Château de Bouchout au Jardin botanique. Face au château se trouve une "maquette sensorielle" et une pancarte qui donne des informations en braille sur le monument.

La maquette sensorielle, oeuvre des artistes Guido et Jonas Van Vliet, a été inaugurée le 27 septembre. Elle a bénéficié du soutien du Rotary Club Meise-Bouchout qui estime important que les aveugles aient la possibilité de découvrir notre patrimoine culturel, artistique et historique.



  • Des botanistes récompensés

En novembre dernier, le Jardin botanique Meise et la Société royale de botanique de Belgique ont décerné plusieurs prix pour récompenser des travaux exemplaires menés par des chercheurs belges dans le domaine de la botanique. Le prix Emiel Van Rompaey 2013 qui récompense des travaux se rapportant à la taxonomie, l'inventaire, la répartition ou la protection de la flore de nos régions a été attribué ex aequo à Arthur Vanderwegen (à droite sur la photo) et André Fraiture (à gauche) – mycologue dans notre institution – pour leur « Catalogue des Uredinales de Belgique », des ‘rouilles’ parasites, un groupe de champignons peu étudié par les mycologues belges, et à Dries Van Den Broeck, lichénologue au Jardin botanique, pour son « Atlas van de epifytische korstmossen en de erop voorkomende lichenicole fungi van het Brussels Hoodstedelijk Gewest ». Ce volumineux ouvrage de 161 pages fait le point sur la répartition des lichens en région bruxelloise. Kenny Helsen (2ème à gauche) a reçu le prix Errera 2010-2012 pour ses recherches exceptionnelles dans le domaine de la génétique, de l’écologie et l’évolution des plantes et pour ses publications sur la restauration des pelouses calcaires. Quant au prix Crépin 2010-2012 qui récompense des travaux d’étude de la végétation dans nos régions, il a été attribué à Fabienne Van Rossum du Jardin botanique (au milieu) pour ses études sur des populations de plusieurs espèces de plantes menacées en Belgique.




  • Flori Mundi, un succès !

Le 30 novembre se clôturait la première édition de Flori Mundi, l’un des événements phare du Jardin botanique Meise en 2014. Durant 5 semaines, une dizaine d’œuvres végétales monumentales composées de plus de 10 000 orchidées, broméliacées et autres plantes tropicales ont été présentées au public. Et le succès fut au rendez-vous : près de 28.000 visiteurs sont venus au Jardin pour découvrir un festival de formes et de couleurs végétales : une pyramide composée de près de 700 orchidées du genre Cymbidium, un palmier Phoenix recouvert de quelque 3000 broméliacées et d’orchidées Vanda, des arches ornées d’environ 1000 broméliacées du genre Guzmania… Et le clou du spectacle, une sphère d’un diamètre de 3 mètres embellies de 2000 Phalaenopsis au milieu de la Serre des Nénuphars géants. Nos collections scientifiques n’étaient pas en reste : plusieurs dizaines d’espèces sauvages, en fleurs durant cette période, ont été exposées dans deux serres de vision. Ce résultat est le fruit de la collaboration de tous les acteurs de l’institution : jardiniers, électriciens, employés… sans oublier les dizaines de volontaires motivés qui ont mis « les petits pots dans les grands » pour que cet événement soit une réussite. Vu le succès rencontré, le Jardin botanique a prévu une seconde édition l’an prochain, du 31 octobre au 29 novembre 2015. Un événement à noter dans votre agenda !

Musa est le nom scientifique du bananier.



Musa est le nom scientifique du bananier.



  • L’étoile de Noël

Euphorbia pulcherrima… Ce nom ne vous évoque peut-être rien. Mais si je vous dis « Poinsettia » - son ancien nom de genre -, vos yeux se mettront certainement à briller des mille feux des fêtes de fin d’année. Cette euphorbiacée arbustive originaire d’Amérique centrale est en effet bien connue aussi sous le nom d’« étoile de Noël » (parfois, erronément, comme « rose de Noël ») car les bractées lancéolées de couleur rouge, rose ou blanche, forment une étoile caractéristique qui domine le feuillage. Ce sont ces bractées qui déterminent la valeur ornementale de la plante ; elles sont souvent confondues avec les fleurs proprement dites qui, à peine visibles, sont regroupées au centre des bractées. Le poinsettia est une plante dite des jours courts qui ne fleurit que lorsque la longueur des jours diminue. En Europe occidentale, c’est normalement le cas à partir de fin octobre, mais en jouant avec la luminosité, les horticulteurs parviennent à contrôler de façon très précise la période de floraison. Si la plante présente un intérêt ornemental, elle est toutefois également toxique. Toutes les parties de la plante contiennent un latex irritant dont le contact avec la peau ou l’ingestion peut provoquer inflammation de la peau, irritations des muqueuses, vomissements, etc. Il convient donc de manipuler cette plante avec précaution et de ne pas la laisser à portée des jeunes enfants souvent attirés par ses couleurs vives !

Musa est le nom scientifique du bananier.

  • “The Botanic Garden of Brussels”: offre exclusive durant les fêtes !

Offre exclusive pour les fêtes ! Vous cherchez un beau cadeau à mettre sous le sapin ? Le Jardin botanique vous offre une réduction de 50% sur le livre "The Botanic Garden of Brussels" de notre collègue Denis Diagre. Cet ouvrage de très belle facture invite le lecteur au fil des 312 pages à percevoir les nécessités et forces qui façonnèrent le Jardin botanique à Bruxelles, jusque dans ses pratiques scientifiques… et comment elles façonnent encore son présent. 25 € au lieu de 50 € ! Offre valable jusqu'au 31/12/14. 
(Feuilletez les premières pages ici : http://miniurl.be/r-p47).


Pour commander, cliquez ici.

  • La Boutique online du Jardin botanique !

Ne manquez pas notre Boutique online ! En quelques clics de souris, vous pourrez déambuler dans ses galeries virtuelles et acheter nos ouvrages scientifiques comme la “Flore de Belgique”, des livres de jardinage ou de cuisine mais aussi des posters sur les orchidées ou les plantes vénéneuses de nos régions.

Cliquez ici pour explorer notre Boutique.

Musa est le nom scientifique du bananier.

Editeur
Jardin botanique Meise

Musa est réalisé par le Service Educatif avec la collaboration de la cellule informatique.

Rédacteur en chef
Koen Es
Photos
Jardin botanique Meise, Bram Boo, Rotary Club Meise-Bouchout.

Si vous voulez également recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot subscribe dans votre mail. N'indiquez aucun sujet et évitez d'y ajouter votre signature. Merci.

Si vous ne voulez plus recevoir Musa, cliquez ici et écrivez le mot unsubscribe dans votre mail.

Toutes les informations pratiques, notamment concernant les heures d’ouverture et les tarifs ici.

Jardin botanique Meise
Domaine de Bouchout
Nieuwelaan 38
1860 MEISE

02 260 09 70
info@br.fgov.be