Jardin botanique Meise

 Recherche

Le partage des connaissances relatives aux plantes et aux champignons | Nederlands

Congo

Le Jardin botanique a à cœur de rendre accessibles les connaissances qu’il détient au maximum de personnes intéressées ; ainsi, l‘herbier et la bibliothèque sont consultés par des visiteurs du monde entier.

Ces dernières années, l’institution digitalise de plus en plus de données afin de faciliter leur consultation à distance via Internet. En corollaire, l’effort porte également sur la mise à disposition des données en Afrique même : en combinant le travail sur le terrain avec l’installation d’Internet et d’une alimentation électrique stable chez les confrères africains, comme au jardin botanique de Kisantu, le Jardin rend possible un large accès aux données des jardins botaniques africains, et facilite ainsi la recherche.


Un herbier virtuel

CongoLa Andrew W. Mellon Foundation (USA) réalise une bibliothèque virtuelle des ressources scientifiques concernant l’Afrique (Aluka) dans le cadre duquel est développé un projet international African Plant Initiative. Le Jardin botanique en est l’un des partenaires principaux et livre une base de données et des images digitales d’environ 23.000 types nomenclaturaux de sa collection d’herbiers. Ces types constituent un matériel de référence unique au monde car la première description botanique de l’espèce a été réalisée à partir de ces spécimens, et l’espèce a reçu un nom à cette occasion.

En 2010, le Jardin botanique de Yangambi (RDC) a numérisé et intégré dans une base de données tous ses spécimens type (1.200 au total). La numérisation des types et des endémiques, c’est-à-dire des plantes uniques dans une aire géographique donnée, de 10 herbiers locaux de RDC (Kinshasa, Luki, Kisantu, Eala, Lubumbashi, Kipopo, Yangambi, Lwiro et Mulungu) et du Burundi est prévue en 2011 et 2012 grâce au soutien de la Fondation Mellon et sous la coordination du Jardin botanique. Celui-ci assure également des formations pour aider les scientifiques à préparer le matériel végétal et en assurer la numérisation optimale.

Des Flores pour l’Afrique Centrale

CongoUne flore est un ouvrage qui permet d’identifier les plantes d’une région déterminée. Par exemple, le Jardin botanique publie la Flore de Belgique, régulièrement actualisée, qui recense environ 1.400 espèces propres à la Belgique et donne leur nom. Depuis plus d’un siècle, le JBNB édite également des publications relatives à l’énorme Flore d’Afrique centrale, qui identifie et étudie les milliers d’espèces de la région, telles que la Flore d’Afrique Centrale et ″Fungus Flora of Tropical Africa″. A ce jour, environ 60 % de toutes les plantes connues sont publiées dans ces collections. Depuis le 19 avril 2010, 7.000 espèces de la Flore d’Afrique Centrale sont accessibles en ligne.

> Consultez la Flore d'Afrique centrale en ligne

 

 

Les quatre piliers de nos actions en Afrique:

Le logo du Jardin botanique Meise Qui sommes-nous ?Mission | Histoire | Jobs | Volontariat | PartenairesSoutenez-nous | Contact | © 2017 Jardin botanique Meise Facebook Twitter Youtube Flickr Newsletter Issuu  Scribd